Nos réseaux

En France

Liste des organisations
Au-delà du réseau IPAM, E&P travaille en lien avec de nombreuses organisations en France notamment à travers son programme d’échanges.
Migreurop

Migreurop est un réseau d’associations, de militants et de chercheurs présents dans une vingtaine de pays d’Europe, d’Afrique et du Proche-Orient. Leur objectif est de faire connaître et de dénoncer les politiques de mise à l’écart des personnes en migration, en particulier l’enfermement dans des camps, les formes diverses d’expulsion, la fermeture des frontières ainsi que l’externalisation des contrôles migratoires pratiquée par l’Union européenne et ses États-membres. Ils contribuent ainsi à la défense des droits fondamentaux des exilés (dont celui de « quitter tout pays y compris le sien ») et à promouvoir la liberté de circulation et d’installation.

Le site de Migreurop

Confédération paysanne

La Confédération paysanne est, depuis 1987, un acteur majeur du syndicalisme agricole français qui porte des valeurs de solidarité et de partage. Le projet pour une agriculture paysanne qu’elle défend avec constance depuis sa création est cohérent et global. Il intègre pleinement les dimensions sociales, agronomiques et environnementales dans la production agricole. C’est une alternative réaliste à un modèle d’agriculture industrielle qui élimine trop de paysans et de structures agricoles diversifiées.

Le site de La confédération paysanne

Centre International de Culture Populaire (CICP)

CICP (Centre International de Culture Populaire), anciennement situé rue de Nanteuil à Paris, est né en 1976 d’une volonté politique de mettre des moyens matériels et humains à la disposition d’associations soutenant des luttes de libération nationale, défendant les Droits de l’homme, solidaires avec les travailleurs immigrés, pour faciliter leur travail et développer la solidarité.

Il fournit aux associations de solidarité internationale et aux mouvements sociaux, les moyens techniques, logistiques et matériels propres à leur permettre d’exercer leurs libertés d’activités, d’expression et de réunion, ainsi qu’à d’autres organismes tels que des centres de formation.

Il respecte la diversité des associations dont chacune définit, en complète indépendance, ses objectifs, ses activités, son fonctionnement, ses prises de position.

• Le site du CICP

Association Internationale des Techniciens Experts et Chercheurs (AITEC)

Créée par des urbanistes, économistes, cadres d’entreprises, juristes…, l’Aitec est une association de solidarité internationale engagée pour la justice économique, sociale et écologique. À travers la recherche, le plaidoyer et l’appui aux campagnes et aux mobilisations des mouvements sociaux et citoyens, l’Aitec participe à la construction d’une expertise ancrée dans la résistance et l’action critique. Elle s’efforce aussi de proposer des perspectives et des politiques alternatives.

Le site de l’AITEC

Assemblée Européenne des Citoyens (AEC)

L’Assemblée Européenne des Citoyens (AEC), branche française du réseau international Helsinki Citizens’ Assembly (HCA), a été constituée en 1990.

L’AEC a développé une activité propre en France, sur les questions d’identité et de citoyenneté, et organise des actions de solidarité avec ses partenaires du réseau HCA international, concernant notamment les Balkans, le sud Caucase, la Russie, le Maghreb, le Moyen-Orient…

Le site de l’AEC

Droit au Logement

L’Association Droit Au Logement (DAL) a été créée en 1990, par des familles mal-logées ou sans-logis et des militants associatifs de quartier, dans le 20ème arrondissement de Paris. Aujourd’hui, le DAL est présent dans de 25 villes de France, uni et organise les familles, mal logés ou concernés par le problème du logement, pour l’application de leur droit.

Les objectifs du DAL sont d’organiser la lutte des familles mal-logés, d’exiger leur relogement dans des conditions décentes et adaptées, exiger l’application de la loi de réquisition sur les immeubles et logements vacants appartenant aux collectivités locales, à des administrations, à l’état, à des banques, à des compagnies d’assurance, à de gros propriétaires, à des professionnels de l’immobilier. Plus généralement initier et organiser le soutien, l’information, la promotion d’action ayant pour but de remédier au problème des mal-logés et sans-logis, notamment par des propositions visant à améliorer la législation sur le logement.

Le site de Droit au logement

No Vox

Depuis 2003, No-Vox regroupe des associations, mouvements et organisations qui mènent concrètement des luttes sociales sur le terrain. Le réseau constuit un espace d’échange d’expériences, de pratiques, d’analyses et de solidarités entre les mouvements. Aujourd’hui, plusieurs centaines associations de plusieurs pays (en Europe, Afrique de l’Ouest, Angola, Québec, Brésil, Inde, Japon, etc.) participent au réseau et initient de nombreuses actions de solidarité internationale et soutiennent réciproquement les luttes de ses membres.

Le site de No Vox

ATTAC

Fondée en 1998, Attac (Association pour la taxation des transactions financières et pour l’action citoyenne) est une association qui milite pour la justice sociale et environnementale et conteste radicalement le pouvoir pris par la finance sur les peuples et la nature. Attac mène des actions pour favoriser le développement d’alternatives et pour mettre sous contrôle citoyen les banques et multinationales prédatrices. Attac compte aujourd’hui en France près de 10 000 adhérent.e.s et une centaine de comités locaux. Elle fait partie d’un réseau international présent dans une trentaine de pays.

Le site d’ATTAC

Info Birmanie

Créée en 1996, Info Birmanie est une association loi 1901 à but non lucratif. Centre d’information et de plaidoyer, Info Birmanie a pour principale mission d’informer et de sensibiliser à la situation politique, économique et sociale en Birmanie, afin de promouvoir la paix, la démocratie et les droits de l’homme en Birmanie. Info Birmanie est partenaire d’organisations de la société civile basées en Birmanie, et agit comme une passerelle entre les acteurs locaux birmans et la société civile en France. Ces relations nous permettent de relayer une information de terrain de qualité et de mobiliser les citoyens français pour soutenir la société civile birmane.

Le site de Info Birmanie

APPUII

L’association APPUII est composée d’enseignants-chercheurs, de professionnels des métiers de la ville, d’étudiants, de membres d’associations locales et d’habitants de quartiers populaires.

APPUII intervient en soutien à des demandes de collectifs informels ou associations reconnues qui se mobilisent pour que la ville se fasse avec eux et non contre eux.

Il s’agit de mobiliser des ressources, de renforcer des capacités, de mettre en place des intermédiations avec ces collectifs et associations afin de produire d’autres informations, des alternatives d’aménagement ou des méthodes de débat.

APPUII se positionne aussi à l’échelle nationale pour contribuer à alimenter une action sur la ville coopérative, soucieuse d’écoute et d’égalité.

Le site de APPUI

Emmaüs International

Créé en 1971 par l’abbé Pierre, Emmaüs International compte 350 associations membres dans 37 pays d’Afrique, Amérique, Asie et Europe. Ces organisations mettent en œuvre localement des activités économiques avec les plus exclus pour l’accès aux droits fondamentaux de chacun, et démontrent par des actions collectives qu’il existe des alternatives crédibles aux situations d’injustice.

Le site d’Emmaüs International

CCFD

Depuis 55 ans, le CCFD-Terre Solidaire lutte durablement contre la faim en s’attaquant à ses causes, des plus locales aux plus globales. Il soutient plus de 697 projets initiés par des acteurs locaux dans 66 pays. Le CCFD-Terre Solidaire s’appuie sur un réseau de 15 000 bénévoles pour sensibiliser les Français à la solidarité internationale et agit auprès des décideurs par des actions de plaidoyer pour construire un monde plus juste.

Le site du CCFD

Ritimo

Depuis 30 ans, le réseau Ritimo regroupe en France des lieux et des organisations (centres de documentation, lieux ressources, médias et projets documentaires en ligne…) engagés collectivement dans un projet de mobilisation citoyenne pour la solidarité internationale.

Notre mode d’action principal est la collecte, la sélection et la diffusion d’une information critique, plurielle et diversifiée, privilégiant l’expression des citoyens, des associations et des mouvements sociaux de tous les continents.

Le réseau Ritimo inscrit son action dans le courant altermondialiste, en participant à des collectifs au niveau français, en relayant localement et nationalement des campagnes d’action et d’opinion, et en développant des projets communs avec des organisations de la société civile et des médias au niveau international.

Le site de Ritimo

Agence Media Palestine

L’Agence Média Palestine a été lancée suite à un appel de personnalités et de militants solidaires de la lutte du peuple palestinien au lendemain des mobilisations historiques contre l’agression israélienne à Gaza.

Le site de l’Agence Media Palestine

Cimade

Depuis plus de soixante ans, La Cimade a adapté son action aux enjeux de l’époque. À partir de la fin des années 70, La Cimade s’implique de plus en plus en réaction aux projets de loi réduisant les droits des immigrés. La Cimade a pour but de manifester une solidarité active avec les personnes opprimées et exploitées. Elle défend la dignité et les droits des personnes réfugiées et migrantes, quelles que soient leurs origines, leurs opinions politiques ou leurs convictions.

Le site de la Cimade

Collectif Haïti de France

Le CHF rassemble 80 associations membres et 150 membres individuels répartis sur l’ensemble du territoire français. Ses membres partagent la conviction que la défense des droits économiques, sociaux et culturels d’une part, l’instauration des droits civiques et politiques, d’autre part, sont les supports d’une reconstruction réussie d’Haïti et les ferments d’une démocratie retrouvée.

Aux côtés de Veterimed, du Groupe Médialternatif et du GARR et de tous leurs partenaires haïtiens, leur objectif est le suivant : fédérer un réseau autour de valeurs démocratiques et d’objectifs communs de soutien au développement d’Haïti et de son peuple.

Gisti

Le Gisti (Groupe d’information et de soutien des immigré·e·s) milite pour l’égal accès aux droits et à la citoyenneté sans considération de nationalité et pour la liberté de circulation.

L’association se veut un trait d’union entre les spécialistes du droit et les militantes : la présence en son sein de nombreux juristes, praticiennes ou universitaires, place le Gisti dans la position revendiquée de l’« expert militant », alliant de façon étroite l’analyse juridique et le travail de terrain, l’usage du droit comme arme ou levier et la participation au débat public.

L’activité du Gisti se décline autour de plusieurs pôles : conseil juridique, formation, publications, actions en justice, à quoi s’ajoute le travail au sein de collectifs ou réseaux interassociatifs.

Immigration Développement Démocratie

Immigration Développement Démocratie est un réseau d’associations.
Le réseau se veut une plate-forme de réflexion, d’information, de formation et de rencontre entre des partenaires français et immigrés sur les questions de développement social, économique et culturel.

Plateforme de Services aux Migrants (PSM)

Dans la région Nord/Pas-de-Calais, à Cherbourg et Paris, nombreux sont les individus et les associations qui viennent en aide aux personnes migrantes.

La Plate-forme de Services aux Migrants (PSM) veut mettre à leur disposition les services nécessaires pour développer leurs actions. La PSM ne représente pas ces associations, ne parle pas en leur nom, mais elle peut être le lieu ou le déclencheur de prises de position communes.

Le site de PSM

Observatoire de l’Enfermement des Etrangers (OEE)

L’Observatoire fonde son action sur les dispositions de droit interne et les instruments internationaux de protection des droits de l’Homme, en particulier la Convention européenne de sauvegarde des droits de l’Homme et des libertés fondamentales qui prohibent la torture et les peines et traitements inhumains ou dégradants, et protègent le droit à la vie, la dignité ainsi que le droit à une vie privée et familiale. L’Observatoire mettra en relation les personnes, groupes et réseaux qui soutiennent les étrangers enfermés.

Le site de l’OEE

Ecole des Métiers de l’Information

L’École des métiers de l’information (émi) propose un ensemble de formations dans les secteurs de la presse, de l’édition, des arts graphiques, de la photographie et du multimédia. Cette diversité, unique dans le paysage de la formation professionnelle, est un atout à l’heure de la convergence des médias. Grâce à un réseau comptant un millier de professionnels en exercice, ils intègrent rapidement à leurs métiers les besoins créés par les nouvelles technologies de l’information dans le domaine des médias et de la communication.

Le site de l’École des métiers de l’information

Partagez